Philou

Philippe Nagau
alias PHILOU

Danseur de claquettes hors-pair, mais également batteur et chanteur, Philou éblouit son public, autant dans le microcosme parisien qu’à l’international.

Cumulant de nombreuses prestations dans l’évènementiel, notamment au sein de la REVUE COTTON CLUB DE PARIS, il prête aussi son talent d’improvisateur et de maître de cérémonie à quelques orchestres de jazz notoires : le Big Band de Dany Doritz du CAVEAU DE LA HUCHETTE, le Big Band de Claude Bolling… Pendant 20 ans, il a été régulièrement programmé au PETIT JOURNAL MONTPARNASSE.

A l’international, il s’est produit au théâtre SISTINA de Rome, à Atlanta avec le Count Basie Orchestra (spectacle « Everybody dance ») et a fait de multiples participations au Festival International de claquettes TIP TAP SHOW. Il tourne également en duo de swing acrobatique avec Mam’zelle Viviane dans le milieu burlesque.

Philou enseigne les claquettes depuis plusieurs années, notamment à l’école SWING TAP de Victor Cuno (Paris 11è), au CAEL (Bourg-la-Reine) et à l’Académie Internationale de Danse (Paris 16é). Depuis 2014, le MUSEE DES ARTS FORAINS lui confie, chaque hiver, la démonstration-initiation de claquettes au Magic Mirror des Pavillons de Bercy. Sa formation éclectique à toutes les formes de jazz (Black Bottom, Charleston, Swing, Lindy Hop) lui donne un style qu’il qualifie lui-même de « Oldies but Goodies » Philou s’est notamment produit avec Manu Dibango, ou encore Rhoda Scott. Alliant la batterie aux claquettes, il devient membre du groupe swing années 30 « Paname Dandies » aux côtés de Sammy Hassid.

Après avoir participé à plusieurs spectacles musicaux : « Les Fastes du Cotton Club » mis en scène par Anne Bourgeois en 2003, « Emma, la voix du swing » dans une mise en scène de Jean- Paul Zehnacker au ZENITH d’Orléans en 2009, « On recherche trompettiste » au SENTIER DES HALLES, c’est en 2015 qu’il fait ses premiers pas au théâtre en tant que comédien, avec « Ladies Night » au PALAIS DES GLACES, dans une mise en scène de Julien Tortora. A l’écran, on le retrouvera à l’automne 2021 dans la production NETFLIX « Battle 2 », réalisé par Katarina Launing, ainsi que dans le film de Régis Roinsard « En attendant Bojangles »

Au sein du trio Ga Ga bOOp, son talent prend toute sa dimension : le showman, dont on connaît déjà les nombreux atouts, se révèle aussi être un interprète tour à tour drôle et émouvant, en nous offrant, aux côtés de Sandrine Mallick, quelques clins d’oeil savoureux à Louis Armstrong, Nat King Cole ou encore Henri Salvador.

INSCRIVEZ- VOUS VITE !

 

Ceci se fermera dans 10 secondes